En cette période de fête des mères, Regalia, partenaire de l’association Un Enfant par la Main, souhaite mettre en lumière une maman au grand coeur, Françoise Capponi, qui répond à quelques questions pour expliquer son parcours et son engagement au sein de l’association.

En quelques mots, pouvez-vous nous parler de ce qui vous a amené à vous impliquer dans l’humanitaire ?

J’étais hôtesse de l’air, Longs courriers Air France, et avais à ce titre dans certains pays vu la misère des enfants et de leurs familles, j’avais envie de m’engager à long terme, envie de faire quelque chose, d’apporter mon aide simplement.

Pourquoi avoir choisi Un Enfant par la Main ?

J’avais vu une interview d’Isabelle Carré à la télévision sur les parrainages d’Un Enfant Par La Main.

La présentation d’Un Enfant Par La Main par Isabelle Carré m’a touchée, je me suis renseignée sur cette association et j’ai été conquise par leurs actions, leur engagement, la transparence financière, je me suis donc engagée après avoir bien réfléchi et ai donc parrainé une petite fille en Thaïlande et un petit garçon en Colombie.

Depuis 1993, j’ai parrainé plusieurs enfants grâce à l’association Un Enfant Par La Main, j’ai pu voir l’amélioration apportée au quotidien pour ces familles, le courage et la dignité rendu aux parents, le sourire des enfants qui n’ont plus peur de l’avenir grâce à notre solidarité.

Isabelle Carré parraine depuis l’âge de 14 ans à l’association Un Enfant Par La main

Quel a été votre parcours avec Un Enfant par la Main et quel rôle jouez-vous aujourd’hui au sein de l’association ?

Je suis une marraine depuis 28 ans. En 2001, j’étais à Paris et suis allée à l’Assemblée Générale d’Un Enfant Par La Main, j’ai fait la connaissance du toute l’équipe d’alors, on m’a proposé de devenir la représentante de l’association dans les Alpes-Maritimes, ce que ‘ai accepté. Depuis ce jour, je suis Déléguée Régionale des Alpes-Maritimes et PACA .

Selon vous, que faudrait-il faire pour résoudre les problèmes auxquels s’intéressent les associations  de solidarité internationale ?

A cette question, j’imagine qu’on aimerait tous avoir une réponse, les maux et les situations auxquels les ONG font face étant nombreux !

La mission de notre Association est d’agir pour appliquer et faire respecter les droits de l’enfant.

Les enfants sont l’avenir de notre monde, ils sont la clé du développement, et il faut leur apporter une attention constante.

Il faut incontestablement que les états assurent la promotion de leurs droits mais également qu’il y ait une responsabilité collective de la communauté internationale dans la mobilisation des ressources pour atteindre, d’ici 2030, les objectifs durables de développement.

Aussi, à notre échelle individuelle, j’aimerais citer : Henri-Frédéric Amiel

«La solidarité, c’est aider chacun à porter le poids de la vie et à la rendre plus facile».

Quel regard portez-vous sur l’engagement des entreprises envers les associations caritatives ?

Notre société est en pleine transition. Face aux défis environnementaux, aux questions de l’équité et de la justice sociales, du développement économique, nous sommes de plus en plus à la recherche de nouveaux modèles. Les entreprises réfléchissent de plus en plus aux manières d’intégrer le développement durable dans leurs activités. C’est ce que l’on appelle la RSE : une volonté des entreprises de s’impliquer, et d’être acteur d’un changement social et ou écologique.

La cause que l’Association défend en fait partie, et la place des entreprises, de leur implication humaine et financière est indispensable à la mise en œuvre de nos projets sur le terrain.

L’engagement des entreprises peut prendre plusieurs formes :

–          Don financier

–          Implication/bénévolat des collaborateurs

–          Opération évènementielles

–          Mécénat de compétences

Depuis bientôt 30 ans, l’Association construit des partenariats forts avec des entreprises et des fondations de tous secteurs en faveur des droits des enfants.

Ensemble, nous bâtissons une relation de confiance avec un seul objectif : aider les enfants à devenir des adultes autonomes et responsables !

En devenant partenaire d’Un Enfant par la Main, vous soutenez concrètement nos programmes dans près de 20 pays et agissez pour offrir un avenir meilleur aux enfants.

Interview de Madame Françoise Capponi, déléguée de l’association Un Enfant par la Main, réalisée par Regalia

N’oubliez pas de souhaiter une bonne fête à votre maman le 27 mai !

Notre coup de coeur pour les mamans stylées, le modèle Renaissance 2mm en finition polie, livraison en France dans les temps pour toute commande passée avant le jeudi 24 mai à 14h !

Regalia bijou bracelet argent massif homme femme-REN2P3